Abonnez-vous Ă  notre Blog

3 questions types en entretien de cabinet de conseil

Catégorie :
Date de publication :
janvier 27, 2022
Temps de lecture :
5 minutes
consultport-author
Leo
Rédacteur expérimenté et bon vivant qui aime se faire plaisir au restaurant mais le regrette aprÚs.

Vous avez un entretien de conseil bientĂŽt ? Vous avez cliquĂ© sur le bon article.

Les entretiens d’embauche peuvent ĂȘtre une expĂ©rience intimidante, mĂȘme pour les candidats trĂšs talentueux et motivĂ©s. Cependant, connaĂźtre Ă  l’avance le format d’un entretien et le type de questions qui peuvent ĂȘtre posĂ©es peut rendre les choses beaucoup plus faciles.

Dans cet article, nous allons aborder les trois diffĂ©rents types de questions que les intervieweurs posent aux candidats lors d’un entretien pour un poste de consultant. À la fin de l’article, nous partagerons Ă©galement quelques conseils infaillibles pour rĂ©ussir l’entretien.

Vous ĂȘtes prĂȘts ? C’est parti !

Voici les trois types de questions auxquelles vous devez vous préparer :

1. Présentez-moi votre CV

Votre interlocuteur vous demandera presque certainement de lui prĂ©senter votre CV au dĂ©but d’un entretien pour le poste de consultant.

Comment rĂ©pondre Ă  cette question ?

Ne vous attardez pas sur les qualifications et rĂ©alisations qui ne sont pas liĂ©es au conseil. Il est comprĂ©hensible de vouloir mentionner son expĂ©rience de bĂ©nĂ©volat pendant le festival artistique de sa fac ou de parler d’autres activitĂ©s extrascolaires. Mais dans un entretien d’embauche pour un poste de consultant, cela pourrait ĂȘtre une erreur. Rappelez-vous, l'entreprise qui vous fait passer l'entretien veut savoir comment vous allez utiliser vos compĂ©tences en matiĂšre de conseil pour fournir de la valeur Ă  leurs clients.

Il est difficile de se rendre compte de la culture des cabinets de conseil si vous n'avez jamais travaillĂ© en tant que consultant, ou si vous n'ĂȘtes pas assez expĂ©rimentĂ©. Mais votre interviewer sera susceptible d’ĂȘtre trĂšs expĂ©rimentĂ©. Il attendra de vous que vous lui indiquiez rapidement les Ă©lĂ©ments de votre CV qui sont pertinents.

« Mais j’étais le capitaine de l’équipe de football de mon universitĂ©, est-ce que je peux le mentionner ? » Vous devriez pouvoir le relier d’une maniĂšre ou d’une autre au conseil, par exemple en disant : « J’ai dirigĂ© l’équipe de football de mon universitĂ©, et j’ai de l’expĂ©rience dans l’encadrement et la supervision d’une petite Ă©quipe. »

« Quoi que vous soyez, soyez le bien. » - Abraham Lincoln

2. Les questions de fit

De toutes les questions d’entretien, celles de fit sont probablement les plus importantes. L’entretien mĂȘme pourrait presque se rĂ©sumer Ă  ces questions.

Ces questions comportementales visent Ă  comprendre comment un candidat s’est « comporté » dans une situation particuliĂšre. Les intervieweurs peuvent utiliser ces informations pour Ă©valuer comment vous ĂȘtes susceptible de vous comporter au cas oĂč une situation similaire se reproduirait et Ă©valuer si vous serez ou non en adĂ©quation avec la culture de leur cabinet de conseil.

Voici quelques exemples de questions comportementales dans un entretien :

  • DĂ©crivez une situation dans laquelle vous n'Ă©tiez pas d'accord avec votre manager.
  • DĂ©crivez une situation difficile Ă  laquelle vous avez Ă©tĂ© confrontĂ© au travail et dites-nous comment vous l'avez gĂ©rĂ©e.
  • Dites-nous comment vous avez gĂ©rĂ© un client difficile dans le passĂ©.

Bien qu’il soit prĂ©fĂ©rable de se prĂ©parer Ă  ces questions Ă  l’avance, rĂ©pondre de façon automatique et ne pas ĂȘtre authentique n’est peut-ĂȘtre pas la meilleure chose Ă  faire. Les intervieweurs sont intelligents et peuvent dire si vous ĂȘtes honnĂȘte ou non, alors, agissez en consĂ©quence.

3. Questions de motivation

Ces questions d’entretien sont conçues pour connaĂźtre votre motivation Ă  devenir consultant. L'intervieweur va vouloir savoir pourquoi vous avez choisi le secteur du conseil. Si c'est le cas, il voudra savoir pourquoi vous avez choisi une catĂ©gorie particuliĂšre de conseil, par exemple le conseil en stratĂ©gie ou le conseil opĂ©rationnel. Enfin, il voudra Ă©videmment savoir pourquoi vous avez choisi de postuler dans leur entreprise.

entretien de conseil, 3 questions types en entretien de cabinet de conseil

Voici quelques exemples de questions de motivation:

  • Pourquoi avez-vous choisi de devenir consultant ?
  • Pourquoi avez-vous choisi notre cabinet?
  • Que savez-vous de l’histoire de notre sociĂ©té ?
  • Quels sont les avantages et les inconvĂ©nients d’ĂȘtre consultant ?

Vous vous demandez peut-ĂȘtre : « Pourquoi les intervieweurs sont-ils si dĂ©sireux de connaĂźtre mes motivations pour devenir consultant ? ». MĂȘme si ĂȘtre consultant est enrichissant et stimulant, il ne convient pas Ă  tout le monde. Le processus d’embauche lui-mĂȘme est trĂšs long et prend beaucoup de temps. Pour cette raison, les entreprises n’embauchent pas les candidats non motivĂ©s, ceux qui ne sont pas susceptibles de pouvoir assumer les responsabilitĂ©s qui accompagnent un emploi dans l’industrie du conseil.

Comment cartonner dans les entretiens pour des cabinets de conseil

Maintenant que vous connaissez les diffĂ©rents types de questions, discutons de la maniĂšre de donner le meilleur de vous-mĂȘme pendant l’entretien.

  • Comprenez ce qu’ils recherchent : L’intervieweur veut s’assurer que vous pouvez travailler efficacement en Ă©quipe. Il veut aussi vĂ©rifier votre motivation et votre capacitĂ© de rĂ©solution de problĂšmes. Vos rĂ©ponses doivent dĂ©montrer ces qualitĂ©s.
  • Ne donnez pas de rĂ©ponses automatiques : Comme mentionnĂ© prĂ©cĂ©demment, ne pas ĂȘtre vous-mĂȘme pendant un entretien est une mauvaise idĂ©e. Il peut s’agir de votre premier, deuxiĂšme ou troisiĂšme entretien, mais les intervieweurs, en particulier dans les cabinets de conseil top tier, ont des annĂ©es d’expĂ©rience d'entretiens.
  • RĂ©pĂ©tez pour l’entretien : Oui, vous devez rĂ©pĂ©ter. Il y a une diffĂ©rence entre donner des rĂ©ponses automatiques et se prĂ©parer Ă  l’entretien devant un miroir. RĂ©pĂ©ter pour l’entretien seul ou avec un coach est certainement une bonne idĂ©e. Mais n’oubliez pas de ne pas donner de rĂ©ponses toutes faites. Vous devez ĂȘtre le plus naturel et dĂ©tendu possible lors de l’entretien rĂ©el.
  • Posez des questions : Ce n’est pas parce que vous ĂȘtes dans une position d'"interviewĂ©", que vous ne pouvez pas poser des questions. En fait, poser les bonnes questions peut impressionner votre interlocuteur et vous donner un avantage concurrentiel. Veillez toutefois Ă  ne pas poser de questions trop personnelles ou dont la rĂ©ponse est Ă©vidente. Par exemple « Quand cette entreprise a-t-elle Ă©tĂ© crĂ©Ă©e ? ». Vous devriez dĂ©jĂ  savoir quand le cabinet a Ă©tĂ© crĂ©Ă© avant mĂȘme de postuler pour la position. Vous devez Ă©galement vous abstenir de poser des questions nĂ©gatives ou qui peuvent sembler conflictuelles, par exemple : « Un autre cabinet m’offre 10 000 $ de plus, pourquoi devrais-je rejoindre le vĂŽtre ? »

En conclusion, les entretiens d’embauche en cabinet de conseil ne sont pas difficiles si vous ĂȘtes talentueux et vraiment passionnĂ© par l’idĂ©e de devenir un consultant accompli. Cependant, vous devez au moins connaĂźtre le format de l’entretien et le type de questions habituellement posĂ©es. Nous vous souhaitons le meilleur pour votre prochain entretien. DĂ©chirez tout !