Abonnez-vous à notre Blog

Mindset hacks : comment adopter un entrepreneurial spirit ?

Catégorie :
Date de publication :
octobre 22, 2021
Temps de lecture :
8 minutes
Leo
Rédacteur expérimenté et bon vivant qui aime se faire plaisir au restaurant mais le regrette après.

En quête d'entrepreneurial spirit ? Cet article est fait pour vous !

Il y a beaucoup de similitudes entre un consultant freelance et un patron d’entreprise. Consultants freelance comme entrepreneurs doivent construire leur propre marque, trouver des clients et des consommateurs,. Sans compter la gestion de leur comptabilité ou le marketing, et la liste est encore longue.

Pour cette raison, si vous êtes consultant freelance, vous devez avoir un entrepreneurial spirit.

Qu’est-ce que c’est ? Et comment le développer ?

Avant de voir cela, voyons en quoi les entrepreneurs pensent différemment des employés de bureau « classiques ».

L’entrepreneurial spirit par rapport à celui d’un employé

Le fait est que beaucoup d’entrepreneurs n’ont pas commencé comme propriétaires d’entreprise. La majorité d’entre nous début sa carrière par des stages pour commencer à comprendre le concept d’être payé pour travailler. Cependant, certaines personnes sont habituées à recevoir leur salaire de la part de leur employeur, et ne peuvent pas envisager de se mettre à leur compte. Ce n’est typiquement pas l’état d’esprit d’un entrepreneur.

Un entrepreneur a confiance en sa capacité d'envoyer des factures à ses clients au lieu de compter sur les fiches de paie de quelqu’un qui l’emploie. Il a confirance pour contrôler lui-même l’ensemble de la situation. Et surtout, il est automotivé, et fait son travail par lui-même avec passion. Après tout, lorsque vous êtes entrepreneur, vous n’avez pas de manager pour vous diriger. Vous êtes votre propre patron et manager.

L’état d’esprit des consultants freelance doit être similaire à cela. Même si vous n’avez pas besoin de créer le prochain McKinsey ou BCG pour réussir, il vous faut penser comme les fondateurs de ces grands cabinets de conseil.

« Le moyen de démarrer est d’arrêter de parler et de commencer à agir. » - Walt Disney

Brisez le plafond de verre

Un « plafond de verre » est un terme utilisé pour décrire une barrière que l’on a créée dans son propre esprit mais qui n’existe pas dans la réalité. Vous vous souvenez de votre première fois à vélo ? Vous étiez tellement sûr que vous alliez tomber et vous blesser. Et maintenant, vous ne vous souvenez probablement même pas de votre première chute.

C’est la même chose avec les consultants qui travaillent en tant que salariés. Bien qu’ils aient toutes les compétences clés, ils dépendent d’un employeur pour vivre, car ils ont peur de tomber sans un soutien de l’entreprise. Mais posez-vous la question suivante : « Si j’ai 5 ans d’expérience dans un grand cabinet de conseil et que j’ai toutes les compétences clés, pourquoi ai-je si peur de faire un essai en tant que freelance ? »

Il est vrai que laisser derrière soi cet état d’esprit d’employé et adopter celui d’un entrepreneur est plus facile à dire qu’à faire. Mais à un moment donné, vous allez devoir enlever les petites roues et pédaler seul sur le vélo qu’est votre carrière. Et c’est à ce moment-là que vous réaliserez que tous ces soucis n’étaient qu’une perte de temps. Et là, l’état d’esprit du consultant indépendant commencera à se développer et à se renforcer à mesure que vous conclurez des projets et gagnerez plus d’argent que votre emploi actuel.

Imaginez que vous êtes déjà un consultant freelance de haut niveau

Gandhi a dit un jour : « Un homme n’est que le produit de ses pensées ; ce qu’il pense, il le devient. » Aujourd’hui, la science moderne a prouvé que ce n’est pas seulement une citation motivante, mais une réalité. Les pensées négatives peuvent vous rendre physiquement malade. De nombreuses recherches ont été menées sur ce sujet et ont conclu que le stress et la colère chroniques peuvent entraîner des pathologies telles que de l’hypertension, des troubles digestifs et des maladies cardiovasculaires.

entrepreneurial spirit, Mindset hacks : comment adopter un entrepreneurial spirit ?

Sur une note positive, cependant, si les pensées négatives peuvent vous rendre malade, les pensées positives peuvent vous rendre plus sain et heureux. Donc, si vous prenez le temps de méditer et de penser à tout le succès que vous pourriez avoir dans votre carrière de consultant freelance, alors un jour, cela sera effectivement en mesure de se produire. Rappelez-vous, votre état d’esprit de consultant freelance ne peut se développer que lorsque vous prenez un peu de temps et que vous faites des efforts pour le construire.

Soyez très passionné par votre secteur d’activité

Les fondateurs de McDonald’s étaient passionnés par la nourriture, le fondateur d’Apple était passionné par la technologie, et le fondateur de Ford Motor était passionné par les voitures. En fin de compte, le succès en tant qu’entrepreneur est directement lié à votre passion pour votre secteur d’activité, qui dans ce cas devrait être le conseil.

L’enthousiasme est un élément clé dans l'entrepreneurial spirit. S’il est absent, vous pouvez être tenté d’abandonner le conseil en freelance et de revenir à un poste salarié. Maintenant, la question est : comment devenir et rester passionné par votre profession ? Vous pouvez le faire en vous tenant au courant de toutes les dernières évolutions dans votre domaine. Ensuite, vous pourriez vous essayer au marketing de contenu . Cela vous incite à publier du contenu sous forme de blogs, de vidéos, de messages sur les réseaux sociaux, etc. D'abord cela vous aidera à garder une longueur d’avance sur la concurrence. Mais cela montrera également à vos clients potentiels à quel point vous aimez être consultant. Et cela influencera certainement leur décision de vous engager. Alors, qu’attendez-vous ? Commencez à partager vos connaissances avec le monde entier via le marketing de contenu, et visez la gagne !



Attendez-vous à l’échec et tirez-en des leçons

Il n’y a pas beaucoup d’écoles qui apprennent aux enfants l'entrepreneurial spirit. On nous enseigne en général des compétences qui nous aideront à obtenir un emploi. Pour cette raison, vous aurez sans doute beaucoup à apprendre au début de votre parcours de consultant freelance.

Par exemple, si vous avez l’habitude de recevoir des fiches de paie, vous ne saurez pas grand-chose sur la facturation, la comptabilité et les impôts. Si vous êtes complètement nouveau dans ce genre d’activité, vous n'avez peut-être pas la moindre idée de comment créer des contrats et autres accords juridiques. Pour cette raison, vous pourriez finir par faire des erreurs, et c’est très bien, tant que vous en tirez les bons enseignements.

En conclusion, avoir l’état d’esprit d’un entrepreneur est un atout très important dans le conseil en freelance. Les philosophes enseignent l’importance de l’état d’esprit depuis des millénaires, et maintenant, les scientifiques le prouvent en laboratoire. Si vous vous sentez un jour dépassé dans votre parcours de consultant freelance, revenez à cet article et utilisez ces conseils pour vous remettre sur les rails.

Freelancez bien !

Partagez cette expérience, choisissez votre plateforme !