Abonnez-vous à notre Blog

Chaque consultant devrait savoir ce qu’est le Web 3.0 : le savez-vous ?

Catégorie :
Date de publication :
août 7, 2022
Temps de lecture :
8 minutes
Gizela
Gizela a presque 20 ans d'experience dans le domaine du digital et attend impatiemment le jour où elle pourra avoir un clône, pour enfin finir sa to-do list.

Il y a une révolution technologique qui se prépare et dont peu de gens ont conscience. Nous vivons dans un monde où le web et ses algorithmes sont entre les mains de puissantes entreprises. De plus, nos informations personnelles et notre comportement en ligne sont devenus des marchandises précieuses que l’on peut marchander. Des marques commerciales comme Apple ont fidélisé les utilisateurs en rendant impossible l’utilisation de logiciels libres, tout en facturant des prix exorbitants pour leurs produits « exclusifs ». Avec ce genre de restrictions, ce n’était qu’une question de temps avant qu’il n’y ait une révolte. Cette révolte se présente sous la forme du Web 3.0 qui va changer radicalement le paysage technologique en même temps que la plupart des industries. Que vous soyez consultant ou non, connaître les tenants et aboutissants du Web 3.0 est crucial si vous voulez faire partie de la révolution technologique.

Qu’est-ce que le Web 3.0 ?

Vous avez déjà entendu des gens appeler quelque chose version 2.0 ? Alors que cela n’était autrefois qu’un simple jargon de développeur, le terme est aujourd’hui complètement usité, faisant essentiellement référence à une meilleure version de quelque chose : une mise à niveau. Le Web 3.0 est exactement cela : une meilleure version de l’internet que celle dont nous disposons aujourd’hui. Le Web 3.0 est fondé sur l’idéologie selon laquelle il y aura un changement de pouvoir : l’internet ne sera plus contrôlé par et au profit de l’élite corporative et commerciale, mais sera entre les mains des utilisateurs. Les logiciels libres seront à l’ordre du jour. Théoriquement, le Web 3.0 sera caractérisé par la décentralisation (le changement de pouvoir) et la technologie de la blockchain. Pour ceux qui ne connaissent pas ou ne comprennent pas la technologie de la blockchain, il s’agit simplement d’un moyen de stocker des données, avec un cryptage utilisé pour assurer la vie privée et la confidentialité. En d’autres termes, le Web 3.0 ne sera plus entre les mains de tous les « Big Brother » de la technologie, et les informations privées resteront tout simplement privées. La blockchain a également beaucoup à voir avec la façon dont nous effectuons des opérations bancaires et des transactions ; elle est utilisé lorsqu'on parle de cryptomonnaie. Mais la technologie de la blockchain, quand on l’associe au Web 3.0, représente bien plus qu’un simple lieu de rangement de vos Bitcoins.

« Le pouvoir de l’open source est le pouvoir des gens. Le peuple gouverne. » - Philippe Kahn

Les NFTs et leur rôle dans le Web 3.0

NFT est l’abréviation de Non-Fungible Tokens et fait référence à la propriété d’une chose numérique (pour le dire en termes simples). Bien que cela puisse représenter n’importe quoi de numérique, même un code source, les NFT les plus populaires qui circulent actuellement sont essentiellement artistiques. Ces œuvres très recherchées (et outrageusement chères) ressemblent le plus souvent à des images clipart pixelisées… mais nous ne sommes pas là pour juger. En termes de Web 3.0, cela signifie que les utilisateurs pourront posséder un morceau d’internet et en prouver la propriété avec un NFT.

Blockchain, Crypto et Web 3.0 : une exécution via Smart Contracts

Expliquer les Smart Contracts (Contrats intelligents) à quelqu’un qui n’est pas développeur ou qui n’est pas plongé dans la cryptographie est presque impossible. Pour le dire aussi simplement que possible, les smart contracts sont des automatisations basées sur certains accords afin de supprimer les intermédiaires coûteux. Si vous n’êtes pas développeur ou détenteur de cryptomonnaies et que vous ne comprenez toujours pas ce que sont les smart contracts, vous n’en aurez peut-être jamais besoin.

Web 3.0, Chaque consultant devrait savoir ce qu’est le Web 3.0 : le savez-vous ?

Beaucoup de gens pensent que le Web 3.0 sera exécuté via des smart contracts. Mais, en réalité (que vous compreniez le concept ou non), les smart contracts ont besoin de stockage. Compte tenu de la disponibilité limitée du stockage aujourd’hui, c’est un exercice assez coûteux. Pour rendre les choses plus réalistes, pour utiliser les smart contracts dans le fonctionnement de Web 3.0, les utilisateurs devront essentiellement (en termes actuels) payer plus d’un dollar par « like », « share », etc. Vous voyez en quoi ce n’est tout simplement pas une option viable pour le moment ?

L’impact du Web 3.0 sur l’industrie du conseil

Juste en prenant en compte les bases du Web 3.0, il va sans dire que celui-ci aura un impact énorme sur l’industrie du conseil. Non seulement il aura un impact sur la façon dont les consultants approchent, évaluent et conseillent les entreprises, mais il aura également un impact sur la façon dont l’industrie du conseil fonctionne. Tout comme internet est actuellement entre les mains d'organisations et de sociétés puissantes, le secteur du conseil est également dominé par une poignée de personnes. Le Web 3.0 va décentraliser cela et enfin uniformiser les règles du jeu pour les petites entreprises de conseil comme pour les grands cabinets.



À quelle distance sommes-nous du Web 3.0 ?

La pandémie mondiale a définitivement accéléré les avancées technologiques, mais cela ne signifie toujours pas que le Web 3.0 est aussi imminent que certains voudraient nous le faire croire. Il suffit de voir combien de décennies, il nous a fallu pour passer des cris perçants d’un modem au monde numérique interconnecté d’aujourd’hui. Et nous craignons que la plupart des entreprises mondiales et des géants de la publicité ne laissent pas le contrôle de l’internet sans se battre. Il suffit de regarder Facebook et le nombre de fois où ils ont été attaqués en justice au cours des deux dernières années. Et même si le cours des actions et le nombre d’utilisateurs actifs en ont souffert, ces plateformes restent des acteurs clés du monde numérique, malgré leur mauvaise réputation. Le Web 3.0 est bourré de bonnes intentions, comme les logiciels libres. Mais nous avons encore un long chemin à parcourir avant que cela ne devienne une réalité pratique. Cela ne signifie pas qu’en tant que consultants, nous devons faire l’autruche et ignorer les prédictions numériques sur l’avenir. Vous vous souvenez de la pandémie mondiale qui a pris les entreprises complètement au dépourvu ?

Conclusion

Eh bien, vous ne voulez pas être l’une de ces entreprises et vous ne voulez surtout pas être le consultant qui a conseillé une autre entreprise dans cette situation. En tant que consultant, vous devez rester au courant de tout ce qui concerne le conseil, le commerce et la technologie, et il existe de nombreuses façons de le faire, comme les blogs ou encore des cours spécialisés. Autant de choses que vous trouverez sur notre plateforme ici. Et si le Web 3.0 est potentiellement encore loin dans le futur, rien ne vous empêche d’utiliser le Web 2.0 au mieux de vos intérêts.