Abonnez-vous Ă  notre Blog

Echec d'un projet: les 6 causes Ă  identifier

Catégorie :
Date de publication :
juin 2, 2021
Temps de lecture :
6 minutes
consultport-author
Leo Saini
Rédacteur expérimenté et bon vivant qui aime se faire plaisir au restaurant mais le regrette aprÚs.

Est-ce que l'Ă©chec d'un projet arrive vraiment ? Une mission de conseil peut-elle mal tourner ? Malheureusement, la rĂ©ponse est oui. Il est toutefois peu probable d'assister Ă  l'echec d'un projet si vous trouvez les bons consultants et pour les bonnes raisons. Mais il est tout de mĂȘme possible que tout ne se dĂ©roule pas de la plus belle des façons.

Dans cet article, nous allons aborder quelques scénarios d'échec d'un projet.

En plus des raisons pour lesquelles les choses pourraient mal tourner, vous trouverez Ă©galement des conseils pour Ă©viter de commettre certaines erreurs courantes que les chefs d’entreprise font en engageant un consultant. AprĂšs tout, pourquoi se contenter de parler de ce qui pourrait mal tourner quand on peut aussi parler de ce qui pourrait bien se passer ?

1. Ne pas engager le bon expert

Certains consultants sont gĂ©nĂ©ralistes, c’est-Ă -dire qu’ils sont des touche-Ă -tout. Il y a ensuite des consultants experts dans une niche particuliĂšre. Par exemple, il existe des consultants en gestion de projet qui peuvent aider Ă  mettre en Ɠuvre la mĂ©thodologie agile dans votre entreprise pour rationaliser les opĂ©rations hebdomadaires et augmenter votre rendement global. Et si vous souhaitez restructurer votre entreprise, un consultant en restructuration peut vous aider Ă  mettre de l’ordre dans vos activitĂ©s. L’essentiel est de trouver les bons consultants pour tout projet d’entreprise prĂ©cis.

GrĂące aux marketplaces de consulting en ligne, vous pouvez trouver les meilleurs consultants dans n’importe quelle niche donnĂ©e, et ce en quelques jours. Si vous vous reteniez donc d’engager un consultant parce que vous n’arriviez pas Ă  en trouver un pour un problĂšme spĂ©cifique Ă  votre activitĂ©, vous voilĂ  maintenant Ă  court d’excuses, car, quelle que soit votre situation, il est fort probable qu’il existe un consultant spĂ©cialisĂ© dans la rĂ©solution de ce problĂšme particulier.

"RĂ©ussir en Ă©quipe, c’est rendre tous les membres responsables de leur expertise" - Mitch Caplan

2. La peur du changement

Le "c’est comme ça qu’on a toujours fait" est ce qui empĂȘche beaucoup d’entreprises de progresser. Ceci Ă©tant dit, si vous surfez sur les marketplaces de consulting en ligne pour trouver le meilleur consultant, vous avez dĂ©jĂ  fait la moitiĂ© du chemin. Vous avez probablement rĂ©alisĂ© que certaines choses doivent changer et qu’un consultant peut vous guider. Cependant, la peur du changement peut souvent vous empĂȘcher de mettre en Ɠuvre les recommandations d’un consultant. Bien sĂ»r, il y a toujours place pour les questions et un scepticisme sain. Tout ce que dit un consultant n’est pas systĂ©matiquement parole d’évangile. Dans toute mission, l’entreprise demande gĂ©nĂ©ralement au consultant de recueillir des donnĂ©es supplĂ©mentaires et d’apporter des modifications Ă  ses recommandations. Mais si l’analyse et les recommandations du consultant finissent dans un PDF sur le Google Drive de votre entreprise et ne sont jamais utilisĂ©es, alors votre collaboration pourrait se rĂ©vĂ©ler complĂštement inutile.

3. Manque de soutien interne

Avant d’essayer de trouver les bons consultants pour vous aider Ă  trouver des solutions Ă  vos problĂšmes d’entreprise, vous devez faire savoir Ă  votre Ă©quipe pourquoi vous engagez un consultant, et comment le soutien de chacun contribuera Ă  la mission. Un consultant collaborera avec votre Ă©quipe de temps en temps. Il est donc essentiel qu’un consultant soit traitĂ© comme un employĂ© Ă  temps plein et non comme un « outsider temporaire ».

Lorsqu’un consultant ne reçoit pas d’informations pertinentes, que ses emails ou ses questions ne reçoivent pas de rĂ©ponse rapide et qu’il ne bĂ©nĂ©ficie pas d’un soutien gĂ©nĂ©ral de la part de l’équipe sur place, ses performances s’en ressentent. LĂ©chec d'un projet peut ĂȘtre dĂ» Ă  un manque de soutien de votre Ă©quipe. Les relations et l’ego peuvent Ă©galement jouer un rĂŽle dans le ralentissement d’un consultant. Cela reste peu probable si tout le monde est logĂ© Ă  la mĂȘme enseigne et cherche une solution. Mais cela peut tout de mĂȘme arriver et il est de votre devoir de l’empĂȘcher.

4. Engager un consultant pour les mauvaises raisons peut causer l'Ă©chec d'un projet

Chaque chef d’entreprise souhaite trouver les meilleurs consultants pour son entreprise. Mais parfois, les consultants sont embauchĂ©s dans la prĂ©cipitation et pour les mauvaises raisons. Par exemple, si vous embauchez un consultant dans l’espoir qu’il rĂ©vĂšle des secrets commerciaux d’un client prĂ©cĂ©dent, vous risquez d’ĂȘtre particuliĂšrement déçu. Et si vous voulez faire entrer un expert extĂ©rieur dans l’entreprise juste parce que vous pensez que votre Ă©quipe interne est incompĂ©tente, cela pourrait affecter le moral de votre Ă©quipe nĂ©gativement, et ils ne seront alors probablement pas utiles au consultant.

Embaucher un consultant juste pour le faire travailler des heures supplĂ©mentaires et pendant les week-ends n’est pas non plus sain. En termes simples, essayer de trouver les bons consultants pour de « mauvaises » raisons conduira probablement Ă  une mission ratĂ©e. MĂȘme si le consultant est compĂ©tent et a dĂ©jĂ  produit des rĂ©sultats, l’intention de l’entreprise derriĂšre son embauche jouera un rĂŽle important dans ses performances. Assurez-vous donc de les engager uniquement pour les bonnes raisons.

5. Ne pas faire preuve de vigilance lors de l’embauche d’un consultant

Ce n’est pas parce qu’un professionnel de votre rĂ©seau vous recommande un consultant que vous ne devez pas faire preuve de prudence avant de l’engager. Vous devriez toujours rechercher des rĂ©fĂ©rences ou des clients prĂ©cĂ©dents qui peuvent tĂ©moigner de la crĂ©dibilitĂ© de votre consultant potentiel. Les rĂ©seaux sociaux ont rendu la vĂ©rification des antĂ©cĂ©dents encore plus simple.

Le profil LinkedIn et les recommandations d’un consultant donneront une image plus claire de son expertise et de ce qu’il a accompli jusqu’à prĂ©sent. Et s’ils ont des Ă©tudes de cas sur leur site web, alors c’est le jackpot. Vous pouvez examiner exactement comment un consultant a aidĂ© un client Ă  atteindre ses objectifs dans le passĂ©.

Cependant, si vous ne voulez pas passer par ce casse-tĂȘte supplĂ©mentaire, la meilleure approche est de visiter une marketplace de consulting en ligne et de les laisser trouver un consultant pour vous. Ils s’occuperont eux-mĂȘmes de faire les vĂ©rifications prĂ©alables et de mener les premiers entretiens, ce qui vous permettra de gagner beaucoup de temps.

6. Vous attendez du consultant qu’il fasse tout le travail

Oui, un consultant travaillera beaucoup, mais il ne fera pas tout. En fait, la qualitĂ© du rĂ©sultat final d’un consultant dĂ©pendra du soutien qu’il aura reçu de tout le monde tout au long de son parcours. Lorsqu’un consultant et l’entreprise travaillent main dans la main et s’efforcent d’atteindre un objectif commun, les rĂ©sultats deviennent spectaculaires. Cependant, certaines entreprises considĂšrent que leur seul rĂŽle est de payer la note du consultant et que le reste se fait tout seul. Mais ce n’est pas la meilleure attitude Ă  avoir lors de l’accueil et intĂ©gration d’un consultant.

Par exemple, un consultant pourrait vous recommander de crĂ©er une sĂ©rie de newsletters pour rester en contact avec les clients existants. Ensuite, le consultant et votre Ă©quipe interne devront travailler ensemble pour effectivement crĂ©er, envoyer et surveiller les performances de ces newsletters. Tout le risque ne repose donc pas sur les Ă©paules du consultant. L’entreprise et le consultant ont tous deux une responsabilitĂ© partagĂ©e pour que leur collaboration soit rĂ©ussie.

Conclusion

Les missions avec des consultants fonctionnent et peuvent faire passer votre entreprise au niveau supĂ©rieur. C’est pourquoi tant d’entreprises les engagent et sont prĂȘtes Ă  payer beaucoup. Mais il est nĂ©cessaire que les entreprises soient conscientes de leur propre rĂŽle pour rendre le travail du consultant aussi productif que possible. Si les bons consultants sont embauchĂ©s et qu’ils reçoivent un soutien total de la part de l’entreprise, la probablilitĂ© de l'Ă©chec d'un projet est alors trĂšs mince.