Abonnez-vous Ă  notre Blog

L'avenir du conseil est lĂ  : les plateformes de consulting en ligne

Catégorie :
Date de publication :
août 5, 2021
Temps de lecture :
8 minutes
consultport-author
Lynn
Lynn tire ses opinions et ses connaissances du monde des affaires de sa longue expérience de consultante en management ainsi que des ses rÎles d'épouse, de mÚre et de grand-mÚre.

Le changement apparaĂźt parfois dans notre vie sans que nous en rĂ©alisions son importance. Je pense que les plateformes de consulting en ligne en font partie. Il se pourrait en effet qu’elles aient amorcĂ© l’avenir du conseil.

La technologie a radicalement changĂ© de nombreux aspects de notre vie. Vous souvenez-vous de l’époque oĂč vous regardiez des films au cinĂ©ma, oĂč vous achetiez un journal pour lire les nouvelles ? Vous ĂȘtes peut-ĂȘtre trop jeune pour vous souvenir de tout cela. Mais il est difficile d’imaginer la vie sans nos tĂ©lĂ©phones portables multifonctions actuels !

On peut dire la mĂȘme chose des services financiers, des agences de voyage, des recruteurs, des chauffeurs de taxi, des services postaux, etc. Aucune de ces industries n’a disparu. Mais toutes ont Ă©tĂ© considĂ©rablement transformĂ©es. Ce qui a probablement le plus changĂ©, c’est la façon dont nous y pensons et les utilisons.

C’est peut-ĂȘtre le bon moment pour examiner de plus prĂšs ce qui se passe dans le secteur du conseil. Et ainsi comprendre l’impact des plateformes de consulting en ligne et des consultants freelance sur ces marketplaces de consulting en ligne.

La croissance de la demande de services de conseil spécialisés

Quelques chiffres

Le taux de croissance annuel composĂ© (TCAC) du marchĂ© mondial du conseil en management entre 2014 et 2019 Ă©tait de 8,6 %, atteignant une valeur de prĂšs de mille milliards de dollars. Selon les prĂ©visions, il devrait croĂźtre Ă  un TCAC de 10,6 % pour atteindre prĂšs de 1 500 milliards de dollars en 2022. L’impact du COVID-19 devra ĂȘtre pris en compte dans ces prĂ©dictions.

Cependant, une statistique intĂ©ressante montre que les petites entreprises de conseil ont connu une croissance de prĂšs de 18 %. Elles ont alors un taux nettement supĂ©rieur Ă  celui des moyennes et grandes entreprises. Aujourd'hui, les entreprises recherchent des offres plus spĂ©cialisĂ©es et une relation client-consultant plus intime. De nombreuses petites entreprises et entreprises familiales se tournent vers des consultants. Et ce notamment pour les aider Ă  s’adapter Ă  l’évolution de l’environnement commercial, due Ă  la digitalisation d’à peu prĂšs toutes les activitĂ©s. Ces petites entreprises sont susceptibles de travailler dans des marchĂ©s niches. Elles ont alors besoin de plus que ce qu’un cabinet de conseil en management standard peut offrir. Mais en mĂȘme temps, elles ont des budgets plus modestes et ne peuvent pas se permettre les tarifs des grands cabinets.

Vers une approche plus spécliasée du conseil

De mĂȘme, les grandes entreprises s’orientent vers une approche plus spĂ©cialisĂ©e du conseil. Par exemple, ils peuvent faire appel Ă  un expert du service client ou de gestion de projet digital digital plutĂŽt qu’à un consultant gĂ©nĂ©raliste. On assiste donc Ă  une Ă©volution vers un conseil spĂ©cialisĂ© par secteur d’activitĂ©. Il existe dĂ©sormais de multiples demandes et nuances dans chaque secteur d’activitĂ©. Cette demande nĂ©cessite des consultants ayant une expĂ©rience Ă©tendue et spĂ©cifique pour les gĂ©rer.

C’est une bonne nouvelle pour les consultants freelance ou indĂ©pendants. Et cela conduit Ă  une rĂ©volution dans la façon dont ils sont perçus et dont ils sont utilisĂ©s.

« Nos clients utilisent les rĂ©seaux de talents d’une nouvelle maniĂšre, accĂ©lĂ©rant souvent les projets d’au moins 50 % et augmentant la productivitĂ© et les Ă©conomies faites. » Directeur de l’innovation et de la fabrication avancĂ©e, GE

Une nouvelle définition des consultants freelance

Il nous est peut-ĂȘtre arrivĂ© de penser Ă  certains stĂ©rĂ©otypes en entendant les termes indĂ©pendant, entrepreneur, freelance et consultant. Cependant, il est aujourd’hui difficile de les sĂ©parer.

Origine et définition de la freelance

Les freelances peuvent ĂȘtre dĂ©finis comme des travailleurs indĂ©pendants. Ils ne sont pas engagĂ©s Ă  long terme avec aucun employeur. Saviez-vous que le mot vient des « free lances » dĂ©crits dans le roman IvanhoĂ© de Sir Walter Scott, en 1820 ? Il s’agissait de soldats, armĂ©s de lances, qui ne devaient pas prĂȘter allĂ©geance Ă  un seigneur en particulier et se louaient au plus offrant.

Les freelances sont traditionnellement associĂ©s aux professions crĂ©atives ou au dĂ©veloppement informatique. Ils sont Ă©galement assimilĂ©s aux millĂ©nials qui souhaitent un meilleur Ă©quilibre entre vie professionnelle et vie privĂ©e. Ils ont mĂȘme pu ĂȘtre stigmatisĂ©s comme Ă©tant moins qualifiĂ©s, destinĂ©s Ă  des fonctions mineures.

Quelle est la rĂ©alité ?

Aujourd’hui, les freelances sont de plus en plus hautement qualifiĂ©s, expĂ©rimentĂ©s et professionnels. Ils ont choisi de ne pas faire allĂ©geance Ă  un employeur et veulent la flexibilitĂ© qu’offre le travail indĂ©pendant. Beaucoup travaillent depuis leur domicile ou leur bureau. D’autres travaillent sur le lieu de travail d’un client pendant la durĂ©e du projet, voire Ă  long terme.

Les freelances regroupent notamment les consultants. Ceux-ci fournissent traditionnellement des services de stratĂ©gie, de conseil, de planification ou de gestion de projet. La plupart d’entre eux ont Ă©tĂ© employĂ©s au sein de cabinets de conseil ou Ă  des postes de direction dans des entreprises. Ils sont donc qualifiĂ©s et bien formĂ©s, souvent dans des niches et des industries spĂ©cialisĂ©es. Ils se tournent de plus en plus vers le modĂšle freelance ou indĂ©pendant et sont plus entreprenants que par le passĂ©.

C'est donc un nouveau type defreelances. CompĂ©tents, bien armĂ©s et prĂȘts Ă  fournir leurs services lĂ  oĂč ils obtiendront un rendement maximal pour eux-mĂȘmes et leurs clients.

Le besoin d’agilitĂ© comme moteur de la transformation du conseil

L’évolution des exigences et des attentes des clients est Ă  l’origine de la transformation du secteur du conseil.

L’agilitĂ© est dĂ©sormais une expression Ă  la mode, mais elle est en rĂ©alitĂ© cruciale pour les entreprises. La volatilitĂ© des marchĂ©s, l’évolution des rĂ©glementations et les technologies transformatrices exigent des entreprises une rĂ©ponse cohĂ©rente et rapide. La nĂ©cessitĂ© d’un accĂšs rapide au personnel spĂ©cialisĂ© en fait partie. PlutĂŽt que d’essayer de former, de rĂ©affecter ou d’employer des salariĂ©s pour chaque changement, il est judicieux de passer Ă  un modĂšle de personnel agile. Et ce en puisant dans une rĂ©serve de talents fluide et dynamique composĂ©e de consultants indĂ©pendants.

Les changements initiés par la pensée Agile

Un changement de pensĂ©e est ici nĂ©cessaire. Les clients ont cherchĂ© des consultants pour traiter leurs problĂšmes au fur et Ă  mesure qu’ils apparaissaient, et ils les ont considĂ©rĂ©s comme des travailleurs occasionnels Ă  court terme, en fonction de leurs besoins.

Les entreprises agiles adoptent un point de vue diffĂ©rent : les consultants freelance sont inclus dans le modĂšle de dotation en personnel stratĂ©gique Ă  long terme de l’organisation. PlutĂŽt que d’avoir un organigramme statique, l’objectif est de crĂ©er un pool de talents, composĂ© de travailleurs internes et externes, capable de rĂ©pondre rapidement aux nouvelles prioritĂ©s. Il s’agit de constituer et d’exploiter un rĂ©seau de talents divers qui seront disponibles pour tout projet et Ă  tout moment.

Ce modĂšle permet des placements de n’importe quelle durĂ©e, sur place ou Ă  distance, axĂ©s sur les rĂ©sultats. Les consultants ne sont plus des outsiders notables. Ils font de plus en plus partie de la stratĂ©gie flexible de l’entreprise tout en conservant leur statut indĂ©pendant.

L'importance de l'agilité aujourd'hui

Les recherches montrent que 60 % des entreprises se tournent vers des Ă©quipes agiles, souvent en distantiel. Or, les responsables d’embauche dans les grandes entreprises signalent que les bons talents sont de plus en plus difficiles Ă  trouver. Les postes critiques mettent en moyenne 40 jours Ă  ĂȘtre pourvus. Cette situation deviendra encore plus problĂ©matique Ă  mesure que des technologies comme l’intelligence artificielle et la robotique s’imposeront. En consĂ©quence, les entreprises s’attendent Ă  ce que prĂšs de 40 % de leur personnel travaille Ă  distance au cours des dix prochaines annĂ©es. La pandĂ©mie du COVID-19 a sans doute accĂ©lĂ©rĂ© cette tendance.

Plateformes de consulting freelance

Cette nouvelle approche agile du recrutement peut sembler Ă©vidente. Cependant, de nombreuses entreprises doutent encore. Beaucoup se demandent encore combien de temps il faudra pour embaucher le bon consultant freelance.

L'essor des plateformes de conseil en ligne

Mais, de la mĂȘme façon que la technologie change le paysage commercial, elle change la façon dont se passe l’embauche des consultants. Les plateformes de consulting en ligne sont devenues les ports d’escale des consultants freelance et des clients. Selon Payoneer, la sociĂ©tĂ© internationale de paiement numĂ©rique, 73 % de tous les freelances ont utilisĂ© ces plateformes pour trouver des clients. PrĂšs d’un tiers des entreprises du Fortune 500 les utilisent dĂ©sormais. Dans une enquĂȘte, neuf responsables recrutement sur dix ont dĂ©clarĂ© qu’ils prĂ©fĂ©raient travailler avec des freelances plutĂŽt qu’avec des employĂ©s temporaires recrutĂ©s par une agence de recrutement. L’un d’entre eux a fait Ă©tat d’une rĂ©duction des coĂ»ts de 52 % et d’un processus d’intĂ©gration six fois plus rapide qu’avec un modĂšle de prestataire de services. Le responsable de l’innovation et de la fabrication avancĂ©e chez GE dĂ©clare : « Nos clients utilisent les rĂ©seaux de talents d’une nouvelle maniĂšre, accĂ©lĂ©rant souvent les projets d’au moins 50 % et augmentant la productivitĂ© et les Ă©conomies faites. »

L'émergence de plateformes spécialisées

A mesure que les entreprises se mettent Ă  la recherche de services plus spĂ©cialisĂ©s, des plateformes plus petites s’adressant spĂ©cifiquement aux consultants indĂ©pendants font leur apparition.

Consultport est un bon exemple. Il s’agit d’une petite plateforme de conseil en freelance. Elle est axĂ©e sur le conseil en management et l’expertise digitale. Elle met en relation des professionnels qualifiĂ©s avec des clients, en prĂ©sĂ©lectionnant les deux parties. Et cela en s'assurant que les compĂ©tences des consultants soient vĂ©rifiĂ©es, et que les clients soient lĂ©gitimes. Lorsqu’un client enregistre un projet sur la plateforme, Consultport recherche les consultants les plus appropriĂ©s. La platefrome prĂ©sente ensuite une liste restreinte au client, qui peut interviewer et sĂ©lectionner le meilleur candidat. La plateforme se charge de toute l’administration liĂ©e au recrutement et Ă  la facturation. Et elle fournit un rĂ©seau de consultants, exactement dans l’esprit du staffing agile.

L’avenir du consulting est-il là ?

Il y a encore une place pour les cabinets de conseil traditionnels. Les plateformes de consulting en ligne Mais les changements sur le lieu de travail, entraĂźnĂ©s par la technologie et le besoin d’agilitĂ©, conduisent Ă  un type de demande trĂšs diffĂ©rent pour les consultants. L’industrie de la connaissance se dĂ©place en ligne, et les marketplaces de consulting en ligne sont dĂ©sormais les endroits oĂč trouver une main-d’Ɠuvre croissante de professionnels indĂ©pendants. Il ne fait aucun doute que c’est l’avenir du travail, et cela pourrait bien ĂȘtre l’avenir du conseil dans son ensemble.